Le Big Data en 2020 - It-revue
439
post-template-default,single,single-post,postid-439,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
Le big data en 2020 - it-revue

Le Big Data en 2020

66,79 milliards de dollars : c’est la valeur que représentera le marché mondial du Big Data en 2021. Cette prévision vient tout droit de l’étude menée par MarketsandMarkets. En 2016, le marché du Big Data dans le monde a dépassé la barre de 28 milliards de dollars. L’analyse prévoit un rythme de croissance annuelle de 18,45 %. Ce qui permet de se rapprocher des 70 milliards de dollars à la deuxième année de cette décennie.

Une croissance liée à une série de facteurs

Afin de gérer et d’analyser les données relatives à leurs activités, un grand nombre d’entreprises déploient des solutions Big Data. Les données collectées décuplent de volume. Cette innovation aide de manière considérable dans la prise de décision rapide.

La hausse importante de la valeur du Big Data s’explique de plus par l’augmentation d’appareils mobiles en circulation. Il en est de même pour les applications, les logiciels et les objets connectés.

La transition des entreprises de la technologie analogique au numérique contribue à la croissance du marché. Ce changement concerne tous les secteurs.

De plus en plus de services et de logiciels

Un tas d’entreprises se penchent sur le développement de logiciels et de services novateurs en vue de subvenir aux demandes de solutions analytiques. IBM, Microsoft, Oracle et Hewlett-Packard se trouvent parmi les principaux acteurs. On peut également citer Teradata Corporation, Amazon Web Services, SAP SE, SAS Institute, Dell Inc. et Splunk.

Commençant à se tailler une place dans l’univers de la technologie, des noms jusque-là peu connus apportent leurs innovations. Palantir, Hitachi, Cloudera, Gooddata et Mongo DB accordent des solutions localisées tout en étant efficaces en matière de stockage et d’analyse de données.

Le marché se distingue principalement entre logiciels et services. L’univers des logiciels est formé par des solutions analytiques, des logiciels de Data Visualization et de Data Discovery ainsi que des plateformes de gestion de données. Le segment de services renferme la formation, le consulting, l’intégration, le support et les services gérés. À part cette distinction de base, le marché se répartit également selon les modèles de déploiement, les types de Big Data et les zones géographiques.

La plus grande part du marché revient aux logiciels analytiques

Les entreprises explorent de plus en plus leurs capacités à analyser les données afin de détenir des informations exploitables. Beaucoup mettent alors en place des logiciels d’analyse pour y parvenir. Ce besoin explique la gigantesque part de marché octroyée aux logiciels analytiques.

Sur le marché des services, les services gérés accaparent la plus grande portion. Cette tendance de croissance se maintiendra dans les cinq prochaines années.

Qu’en est-il des zones géographiques les plus touchées ?

L’Amérique du Nord conserve la plus grande part du marché, mais la croissance la plus rapide est enregistrée en Asie-Pacifique. Le développement de l’industrie manufacturière asiatique explique cette célérité remarquable. Les Data Centers se multiplient également dans les pays comme la Chine et l’Inde.

La croissance du Big Data ne se cantonne pas dans ces régions, et promettent un bel essor en Amérique Latine, en Afrique et en Moyen-Orient. Les solutions logicielles et les services relatifs au Big Data commencent à se développer pas à pas dans ces zones géographiques. 

No Comments

Post A Comment