Les métiers du digital qui pourraient vous intéresser - It-revue
716
post-template-default,single,single-post,postid-716,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
Métiers du digital qui pourraient intéresser - It-revue

Les métiers du digital qui pourraient vous intéresser

Comme le numérique s’infiltre de plus en plus dans tous les domaines, les métiers du digital ne cessent alors de s’étoffer. Découvrez ces emplois qui sont aujourd’hui en vogue et très recherchés ! Lesquels d’entre eux correspondent à votre profil ?

1-      Le développeur web

C’est celui qui crée des lignes de codes pour développer les fonctionnalités techniques d’un site, d’un logiciel ou d’une application mobile. Comme outils de développement, il utilise des langages front-end tels que le HTML, CSS et Javascript qui seront visibles par les internautes. Le développeur manie également des langages back-end tels que PHP, Node JS, Python et Ruby pour dynamiser le front-end. Il conçoit des sites en fonction de la demande des clients. À l’aise avec les codes et prêt pour résoudre des bugs ? Ce métier pourrait vous faire plaisir !

2-      L’UX Designer

Face à la rude concurrence actuelle entre les marques, proposer des produits de qualité ne suffit plus. Il devient impératif d’optimiser l’expérience utilisateur (UX) à partir de la détermination d’un parcours utilisateur et de la réalisation de tests. C’est alors la mission confiée à l’UX Designer. Plus concrètement, ce professionnel élabore un profil type de l’utilisateur d’une plateforme. Il crée ensuite des prototypes susceptibles d’accorder un meilleur ressenti au navigateur. Grâce au travail de l’UX Designer, les utilisateurs auront plus de plaisir à visiter le site ou à expérimenter l’application sur tout support.

3-      L’UI Designer

À ne pas confondre avec son camarade l’UX Designer, l’UI Designer s’occupe de la conception de l’interface répondant aux besoins des utilisateurs. Il peut travailler sur des projets de sites web, d’applications mobiles, de bornes interactives… Facilité d’utilisation, lisibilité des informations, rapidité d’affichage et esthétique figurent parmi les critères qu’il doit respecter.

4-      Le SEM Manager

Pour rappel, le SEM (Search Engine Marketing) désigne toutes les techniques destinées à améliorer la visibilité d’un site. Il englobe le SEO qui est le référencement naturel ; le SEA correspondant au référencement payant et le SMO relatif au référencement sur les réseaux sociaux. Le développement de ces domaines a abouti à l’avènement du métier de SEM Manager. Celui-ci travaille la stratégie de référencement en appliquant un plan d’action aligné à la politique marketing du client. Comme les techniques d’optimisation se scindent en stratégies naturelle et payante, on distingue par conséquent le SEO manager et le SEA manager selon leurs domaines.

5-      Le consultant CRM

La gestion de la relation client (Customer Relationship Management) est actuellement incontournable pour mieux traiter et exploiter les informations sur la clientèle en vue de la fidéliser. Ainsi voit le jour le métier de consultant CRM. Il a pour rôle de conseiller sur la mise en place d’un centre de relation client. Après détermination des besoins, il propose les logiciels à adopter et forme les collaborateurs sur leur usage. Outre la coordination des plans, le consultant CRM analyse également les résultats de l’action pour assurer son optimisation.

6-      Le Community Manager

Sa mission consiste à assurer la présence de la marque sur les réseaux sociaux, ainsi qu’à gérer la communication avec la communauté. Pour ce faire, le community manager publie des contenus de qualité et interagit avec les followers. Vous êtes doués pour la création de posts générant des milliers de réactions ? Ce métier pourrait alors être un vaste champ où vous ferez fleurir votre créativité.

7-      Le rédacteur web

Les métiers du web laissent aussi de la place à ceux qui aiment jongler avec les mots. Pour fournir des contenus textuels sur leurs pages, les propriétaires de sites ont recours aux services du rédacteur web. Ce cyberjournaliste produit des articles de blog, des fiches-produits, des descriptions sites et d’autres types de textes en tenant compte des exigences des clients. Avec une fine plume, vous pourriez très bien vous aventurer dans l’exercice de ce métier.

8-      Le data scientist

Il analyse et gère les mégadonnées tirées de diverses sources pour les transformer en Smart Data facile à exploiter. Cela permettra alors aux responsables de prendre des décisions opérationnelles et stratégiques bien fondées. Au quotidien, le data scientist crée généralement des algorithmes et des modèles statistiques pour les analyses de données.

9-      Le growth hacker

Ninja du marketing visant la croissance, ou littéralement un pirate de la croissance, le growth hacker accumule des compétences variées. Son but étant de maximiser la croissance de l’entreprise avec un minimum de ressources. Comme il s’agit d’un hacker, il se sert de techniques non conventionnelles pour aboutir à ses objectifs. Psychologie, marketing, copywriting, analyse de données, développement web… Tous ces domaines entrent en jeu dans les méthodes de growth-hacking.

10-  Le business developer

C’est celui qui conçoit des solutions innovantes pour développer les chiffres d’affaires du groupe. Il détecte les opportunités sur le marché et contribue à l’élaboration des stratégies commerciales à long et à court termes.  

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.